« Pour penser librement, il faut s’éloigner du moi gorgé de chair », Haruki Murakami

 Rrose Sélavy

Il faudrait saigner la vie Enchanter l’épice du jour VIvre dans le mouvement d’une cuisine nomade Marcher comme on freine Mieux regarder rire quand on pleure S’essuyer sur son dernier amour Suicider ses espoirs en désespoir Trouver le noir du rouge le rouge du noir la transparence Attendre le bus 38 en buvant du Perrier quand on a mal à la tête