En vacance

« Sera-t-il un jour possible d’oublier à quel point on a laissé filer le temps ; on s’est laissé devenir trop complètement adulte. Il faut dans mon corps la vacance de cette trop forte certitude d’avoir grandi, pour qu’une plénitude de possible et d’enfance ressurgisse, aiguë et apte à tous les rôles : la mer ; courir et jouir des vagues ; bâtir des citadelles de lumière ; découvrir en chaque rencontre une énigme ; en chaque paysage la toile de fond d’un roman. Sur le sable se contemple le mystère de toutes les écritures : traces du corps et architectures éphémères. Plus que dans un lieu particulier, c’est dans le temps d’une vacance de la maturité que se produisent les plus étonnants ouvrages de l’imaginaire, riches de tous les courages, parce que aussitôt oubliés dans une silencieuse confrontation à la mer, au soleil, aux mythes qui les habitent. »

Tony Lainé

Auteur : Les ateliers de traverse

Ateliers d'écriture: textes, animations, événements, publications